Un poème cliché sur le vif

Quand le ciel et la mer s’unissent dans les cieux, ils nous rappellent l’immensité et la profondeur de l’harmonie.

Ils nous rapportent à l’essentiel, à la nécessité de se taire pour observer.

Ils nous enseignent qu’une contemplation peut devenir une méditation.

Ils nous entraînent dans le moment présent parce que cette grandiosité est une synchronicité parfaite des éléments: lumière, noirceur, angle, reflet et ouverture.

Elle n’est pas éternelle.

Comme nous.

Comme nos enfants.

Comme l’équilibre.

Soyez bons, dans l’instant présent. Offrez le meilleur de vous-même à chaque instant. Soyez cette perfection immortalisée dans la poésie de ce cliché.

L’océan a pris d’assaut le ciel.

Nous sommes des poussières dans l’univers; aussi bien virevolter dans la lumière pour s’émerveiller devant combien la magie opère pour l’enfant en nous.

Suivre le rythme

En un claquement de doigts,

La nature se changea.

Passa de la tenue colorée

À la tenue blanche,

Sans remord ni regret.

La vie est un cycle,

Ne vous accrochez pas au passé.

Devenez comme le vent,

Embrassez l’horizon.

Le printemps| Spring

136892068_15157997711341nPendant que les voiliers de bernaches s’évaporaient derrière le brouillard, je sentis une nouvelle saison de ma vie venir à moi comme une chaude brise d’été.


As the flocks of geese were flying out to another world through the nebula, I sensed this new season coming to me like a warm summer breeze. 

 

 

for my brothers and sisters – Kailey Arthurson, Guest Blogger

for my brothers and sisters – Kailey Arthurson, Guest Blogger

for my brothers and sisters – Kailey Arthurson, Guest Blogger
— À lire sur teaandbannock.com/2018/02/24/for-my-brothers-and-sisters-kailey-arthurson-guest-blogger/

To read. Save it for later if now is not a good time for openness and reflection. A must read for a better understanding and a step forward into reconciliation. Thank you.